Parc naturel régional d'Armorique

Vous êtes dans : Accueil > liens rapides > Kumunioù ha etrekumunelezhioù > Huelgoat

Huelgoat

La vocation touristique de Huelgoat est ancienne. Au début du 20e siècle, déjà, la bourgeoisie nationale et internationale faisait souvent escale au très célèbre « Hôtel d'Angleterre ». Aujourd'hui encore, la forêt et le plan d'eau font rêver des milliers de visiteurs chaque année.
 
Les touristes, anglais, allemands et espagnols, essentiellement, mais aussi depuis quelques temps italiens et hollandais, sont toujours émerveillés par le chaos de rochers. Deux hypothèses sont avancées pour expliquer cet étrange phénomène : l'explication géologique dit que les roches seraient nées des profondeurs de la Terre sous forme de masses liquides en fusion ; la légende, elle, raconte que le géant Gargantua a lancé ces immenses blocs de pierre pour se venger du mauvais accueil qu'il aurait reçu en passant à Huelgoat . La balade entre énormes blocs granitiques transporte le randonneur dans un univers magique : la grotte d'Artus (logis du Roi Arthur), la mare aux sangliers, le ménage de la Vierge, le grotte du diable, le gouffre, la mare aux fées, le champignon, la roche tremblante. Autant de lieux étranges découverts au détour d'un étroit sentier ou à la sortie d'un pont rocheux, si mystérieux que l'on ne s'étonnerait pas de voir un groupe d'elfes traverser le chemin.
 
Les multiples sentiers de randonnées, très bien entretenus et balisés par la Communauté de communes des Monts d'Arrée, permettent de découvrir Huelgoat à pied, à cheval ou en vélo. Une agréable pause verte dans une extraordinaire nature préservée.
 
Le lac : créé ente le 16e et le 18e siècle à des fins industrielles pour alimenter en eau les machines hydrauliques de la mine de plomb argentifère situé à Locmaria-Berrien. A la fin du 19e siècle, les activités de la mine s'arrêtent et le lac devient alors inutile. Le docteur BASTID de Huelgoat l'achète et revend une petite partie à la commune.
 
Jardin et Arboretum du Poerop : au départ, c'était un « jardin thérapeutique » dans l'enceinte du centre hospitalier du Huelgoat. Jean MERRET, le directeur, passionné des plantes en voie de disparition, l'a transformé en véritable parc botanique ouvert au public. Un jardin d'Eden enrichi d'un arboretum paysager de 20 hectares réunit plus de 2 500 espèces d'arbres et arbustes des cinq continents. Ouvert de 10 h à 18 h, tous les jours de Mai à Septembre ; de 10 h à 17 h, tous les jours d'Octobre à Avril.
 
La forêt : d'une superficie de 1 000 hectares, plantée de chênes et de hêtre, est aujourd'hui domaine de l'Etat (ONF) après avoir été domaine royal puis ducal. Fortement ravagée par l'ouragan d'octobre 1987. Elle possède une multitude de sites étranges, qui ont fait naître les légendes et des contes.
 
Le chaos de rochers a mis plusieurs siècles à se former. Menacé au 19e siècle sous la masse des tailleurs de pierres, une action de sauvegarde à été déclenchée en 1895 sous la pression de la population.
 
La municipalité a reçu au mois de Février 2002, le prix de l'Académie d'Architecture de Paris, pour la protection des paysages et de l'esthétique de la France (catégorie sites et monuments, ville de moins de 10 000 habitants)

Mairie
Place Alphonse Peuven
29690 Huelgoat

Tel : 02 98 99 71 55

eZ publish © Inovagora