Vous êtes dans : Accueil > Ober > Brudañ ar glad sevenadurel > Le projet "Quêteurs de gestes, passeurs de corps"

Le projet "Quêteurs de gestes, passeurs de corps"

A l’occasion des 40 ans du Parc en 2010, Patrick Le Doaré a mis au point pour le Parc naturel régional d’Armorique le projet «Quêteurs de gestes et passeurs de corps». Sur une commune du Parc, sa compagnie Le TEEM (Territoire d'écritures en mouvement), collecte les savoir-faire auprès des habitants pour ensuite les transmettre le temps d’une restitution vivante. Construit en deux parties, le projet consiste dans un premier temps à glaner des gestes, des attitudes, des mouvements du corps au travail, dans la vie quotidienne ou encore dans les moments festifs : c’est la phase du «Quêteur de gestes». Puis dans un second temps, de proposer des écritures singulières ou des réécritures à partir de l’existant : c’est le «Passeur de corps».

POUR EN SAVOIR +

Le TEEM

Les projets menés sont basés sur la mémoire vécue de la vie locale et réalisés à partir du collectage de souvenirs et de vécu auprès des habitants, se fondant sur ce qui peut caractériser le mieux ce territoire.

Cette forme originale de production artistique, dans laquelle les artistes et les habitants participent ensemble à la mise en place d’une œuvre collective, permet au Parc d’Armorique de stimuler localement des dynamiques de création artistique et culturelle fondée sur notre patrimoine immatériel.

5 communes ont déjà travaillé avec le TEEM et ont pu bénéficier de cette aventure artistique et chorégraphique. Un sixième projet est déjà en préparation.

Pont-de-Buis-lès-Quimerc'h - 2016

Des élèves des classes de CM1/CM2 et CM2 de l’école primaire Lucie Aubrac ainsi que du lycée des Métiers de l’automobile ont participé à l’élaboration et à la réalisation du projet baptisé « La cité des poudriers ». Une référence bien sûr à l’histoire de la poudrerie qui a marqué à jamais le destin de Pont-de-Buis-lès-Quimerc’h.

Lycée des métiers de Pont-de-Buis-lès-Quimerc'h from TEEM on Vimeo.

Commana - 2014

L’écomusée des Monts d’Arrée, l’école primaire Diwan et le collège François Manac’h ont pris part au projet. Le thème de la Foire au chevaux est apparu comme une évidence. Une mise en mouvement et en espace par les élèves a été présentée pour cloturer le projet.

Brennilis - 2012-2013

Gwenola Rozec, danseuse chargée de la réalisation du projet, a collecté des gestes des métiers traditionnels locaux notamment sur le travail de la tourbe et des chiffonniers – Pilhaouer. L’impact et la place de la centrale nucléaire ont également été évoqués. Ce travail a été réalisé avec les habitants, l'école primaire de Brennilis et l'école de la Feuillée.

 

Logonna-Daoulas 2011

Dès le départ le projet sur Logonna Daoulas s'est construit autour d'un comité de pilotage composé de 10 à 12 personnes. Suite au collectage, une exposition photographique et une performance écrite et interprétée par Maribé Demaille ont été présentées dans une chapelle de la commune au travers d'une pièce chorégraphique.

Argol 2011

La transmission des savoirs-faire et connaissances des anciens vers les jeunes a été mis en lumière dans ce projet. Les habitants, le musée des Vieux Métiers Vivants et l'école publique d'Argol ont pris part à la valorisation de leur patrimoine à travers le mouvement.

eZ publish © Inovagora