Parc naturel régional d'Armorique

Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Projets scolaires

Appel à projet scolaire 2016-2017

Le Parc naturel régional d’Armorique sollicite tous les ans les écoles de son territoire pour des appels à projets qui mobilisent des classes, des enseignants et des animateurs. Les élèves se documentent, découvrent les équipements du Parc, explorent, expérimentent, créent… avec un réel enthousiasme, qu’ils partagent volontiers. Le développement durable, pour eux, ce n’est pas une simple expression, mais du vécu ! Six projets d’écoles ont été retenus à l’appel à projet proposé par le Parc d’Armorique pour l’année scolaire 2016-2017, sur la thématique «Habitant du Parc, habitant du monde». Les élèves ont présenté leurs projets le 9 juin juin 2017 au Domaine de Menez Meur à Hanvec.

Un nouvel appel à projet sera lancé en septembre pour l'année scolaire 2017-2018

L’école publique Yves Lazennec de Brasparts (classes de CM1 et CM2) : Les enfants ont comparé leur lieu de vie, Brasparts, à un lieu imaginaire, celui de «Ma Vallée» de l’écrivain Claude Ponti.

L’école publique RPI La Feuillée, Brennilis, Loqueffret :
Classe CE1/CE2 : Les enfants ont découvert leur milieu de vie en le comparant à celui d’une école des Antilles.
Classe CM1 : Les enfants ont engagé une correspondance avec des écoliers de l’île de Chiloé au Chili afin d’appréhender la diversité du monde et la singularité de leur propre habitat.

L’école publique Cornec à Quimerc’h (classes de CE2, CM1, CM2) :  Les élèves ont entrepris la découverte de leur territoire de vie et de son organisation dans ses différentes composantes (mairie, entreprises, associations) tout en le comparant à une ville algérienne dont est issue la famille d’une des élèves.

L’école publique Lucie Aubrac de Pont-de-Buis-lès-Quimerc’h (classe de CE2) :  En partant des chansons de Jean-Luc Roudaut, qui évoquent les voayges en bateau, les élèves ont étudié la navigation au XIXe et XXe siècles et le mode de vie insulaire.

Collège Saint Joseph de Landivisiau (classes de 6ème) :  Les collégiens ont appréhendé la ville de Landivisiau sous plusieurs angles «Landivisiau ville porte du Léon et des Monts d’Arrée», «Landivisaiu et sa ceinture verte», «Landivisiau sur les traces du cheval breton». Cette approche s’est faite dans le cadre d’une comparaison avec la ville allemande de Bad-Soden-Allendorf, jumelée avec Landivisiau.

 

eZ publish © Inovagora