Parc naturel régional d'Armorique

Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Keleier > La Réserve Biologique Intégrale du bois du Loc’h est proposée pour l’inscription sur la liste verte de l’UICN

La Réserve Biologique Intégrale du bois du Loc’h est proposée pour l’inscription sur la liste verte de l’UICN

Située sur la commune de Landévennec, la Réserve Biologique Intégrale du bois du Loc’h est proposée pour l’inscription sur la liste verte de l’UICN (Union International de Conservation de la Nature). Ce label récompense les aires protégées pour leur bonne gestion et plus particulièrement pour leur gouvernance participative illustrée par l’implication des différents acteurs du territoire œuvrant pour faire vivre cette réserve. Deux réserves biologiques sont proposées en France pour l’intégrer (le Bois du Loc’h dans le Finistère et Hochfeld Champ du Feu dans le Bas-Rhin). Le 13 juin 2017, la réserve du bois du Loc’h vient de faire un pas de plus vers l’inscription sur la liste verte de l’UICN. Après une visite d’un de leur représentant sur le site, le groupe de travail de l’UICN France s’est prononcé à l’unanimité pour l’inscription de la RBI du Bois du Loc’h sur la liste verte.

Contact sur la réserve et la forêt domaniale de Landévennec

Laurence Roche – technicienne ONF - laurence.roche@onf.fr

Reste au secrétariat international de l’UICN de valider ce choix. La RBI est une partie de la forêt domaniale de Landévennec, elle est donc gérée par l’Office National des Forêts en lien avec la commune de Landévennec, le Parc Naturel Régional d’Armorique, le Conservatoire Botanique de Brest, les associations environnementales et de randonnée Bretonne et les institutions gouvernementales et départementales. Ces entités composent le comité consultatif de gestion de la RBI qui se réunit régulièrement pour partager les résultats des recherches effectuées sur la réserve (inventaires naturalistes principalement). La réserve d’une surface de 70ha est un lieu protégé où aucune action sylvicole n’est réalisée hormis la mise en sécurité des sentiers balisés et la régulation des chevreuils et des sangliers (la chasse au petit gibier y est interdite). Cette année la signalétique de la réserve sera revue dans un but pédagogique pour mieux expliquer aux visiteurs l’intérêt de protéger certains espaces forestiers. En effet, la RBI du Bois du Loc’h fait partie d’un réseau national piloté par l’ONF qui vise à ce qu’une portion de chaque habitat naturel représenté dans les forêts domaniales françaises fasse l’objet d’une inscription en Réserve Biologique Intégrale. Outre son intérêt pour la préservation de la biodiversité, ce réseau d’espaces protégés sans intervention sylvicole permet à l’ONF d’étudier l’évolution naturelle des habitats forestiers de France métropolitaine et d’outre-mer pour mieux comprendre le fonctionnement des écosystèmes forestiers.

eZ publish © Inovagora