Parc naturel régional d'Armorique

Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Keleier > Concours des prairies fleuries : le palmarès 2017

Concours des prairies fleuries : le palmarès 2017

Découvrez les gagnants du concours des prairies fleuries 2017 organisé par le Parc naturel régional d'Armorique, le Syndicat de bassin de l'Elorn et la Chambre d'agriculture du Finistère.

1er prix dans la Catégorie «Pairie pâturée»

Hervé CILLARD à Botsorhel
Sa prairie humide restaurée dans une démarche volontaire avec l’appui du Syndicat Mixte du Trégor présente aujourd’hui une diversité notable avec un potentiel mellifère intéressant. Une conduite fine du pâturage, valorisant au mieux la ressource fourragère, y a été mise en place. Cette expérience démontre qu’il peut exister des alternatives durables à l’enfrichement des fonds de vallée.

 

1er prix dans la Catégorie «Prairie fauchée»

Eric et Isabelle LE BOURHIS à Scrignac
Leur prairie moyennement humide est gérée de manière extensive (fauche annuelle sans fertilisation) mais en cohérence avec la structure du foncier et selon une optimisation agro-écologique. Celle-ci allie qualité, appétence du foin et accomplissement du cycle biologique des espèces végétales et animales. Cette prairie recèle une biodiversité autrefois commune mais qui tend aujourd’hui à se raréfier fortement en Bretagne.
Eric et Isabelle LE BOURHIS avaient reçu le prix spécial du jury pour la restauration d’une prairie lors du concours 2016.

 

Mention spéciale du jury «Démarche d’exception»

Patrick PICART à Bodilis

Pour ses connaissances, son attachement à la valorisation de la prairie humide et sa réflexion dictant les pratiques d’amélioration agro-écologique, ceci dans un conexte où ces zones humides sont bien souvent à l’abandon ou disparues, délaissées par l’agriculture.

 

Mention spéciale du jury «Biodiversité remarquable»

Michel GOURVIL à Plougonven

Sa prairie humide recèle nombre d’espèces,résultant des conditions du milieu (humide, acide, pauvre) mais aussi de la gestion agricole (fauche + pâturage) pratiquée de très longue date, en complémentarité avec les prairies alentours.

eZ publish © Inovagora